Le top 6 des aménagements insolites dans le monde | R.A.U.
702
post-template-default,single,single-post,postid-702,single-format-standard,bridge-core-1.0.6,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 

Le top 6 des aménagements insolites dans le monde

aménagements insolites

Le top 6 des aménagements insolites dans le monde

Le renouvellement urbain est, en urbanisme, une forme d’évolution de la ville qui désigne l’action de reconstruction de la ville sur elle-même et de recyclage de ses ressources bâties et foncières.

Et dans certaines régions, c’est l’Histoire même de la ville qui est au service de cette pratique.

Aujourd’hui, le renouvellement urbain apparait comme une nouvelle pratique de l’aménagement avec un double objectif, travailler sur les secteurs vieillis et défavorisés de la ville, en répondant au désir des usagers de se réapproprier l’espace urbain.

Pour autant, le renouvellement urbain est un phénomène mondial et historique, pratiqué depuis des siècles notamment à l’issue de la Seconde Guerre mondiale.

Traversez la frontière en découvrant notre sélection d’aménagements insolites dans le monde, mêlant des projets urbains colossaux, innovants et spectaculaires aux réaménagements insolites, ou quand l’Histoire rencontre l’urbanisme.

1 – Berlin Tempelhof, l’aéroport transformé en parc urbain

C’est en 2010 qu’il est devenu l’un des plus grands parcs urbains au monde. Avec 380 hectares de superficie, il surpasse le célébrissime Central Park de New York.

Le parc est investi par les cyclistes, les skateurs et les joggeurs profitent des 6 kilomètres de voie goudronnée pour faire du sport. Les plus jeunes jouent à la balle ou font du cerf-volant.

Quand il fait assez chaud, les Berlinois en profitent surtout pour faire des grillades : une zone pour les barbecues a même été aménagée.

Les riverains se sont réapproprié chaque ancien élément de l’aéroport. Même les blocs rouges et blancs qui servaient à organiser la circulation sur le tarmac sont utilisés comme bancs.

Et personne n’est lésé. Un demi-hectare de terre, loin des pistes et des possibles restes de kérosène, a été transformé en jardins partagés.

La plate-forme aéroportuaire porte une longue et lourde histoire. Ses bâtiments furent magnifiés par des défilés nazis. Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que Berlin-Ouest était encerclée par les troupes soviétiques, des avions alliés chargés à bloc atterrissaient sur les pistes toutes les 90 secondes, faisant office de « Pont aérien ».

Aujourd’hui, Tempelhof est devenu un espace de liberté pour les Berlinois. Cet espace où tout le monde cohabite en harmonie et qui prend, parfois, des airs de cité idéale.

2 – Le miroir de glace de Bordeaux, pour émerveiller petits et grands

Il a moins de 10 ans, mais face à un bâtiment monumental de près de trois siècles, c’est désormais lui l’attraction.

Situé face à la Place de la Bourse, entre le quai de la Douane et le quai Louis XVIII, cette œuvre spectaculaire, due au paysagiste Michel Corajoud, alterne des effets extraordinaires de miroir et de brouillard.

Les métamorphoses régulières de 2 cm d’eau sur une gigantesque dalle de granit transforment l’endroit, magique, en une scène permanente de jeux pour les enfants, de rêverie pour les amoureux, de flânerie rafraîchissante par temps chaud, les pieds dans l’eau.

3 – Le mur de Berlin, de la guerre froide au Street art

En 1989, sa destruction provoquait une joie immense à travers le monde. Symbole de la guerre froide, c’est aujourd’hui un véritable musée à ciel ouvert.

Se réapproprier le mur à travers des œuvres et des écrits permet de faire circuler des mots, des idées, de libérer ses pensées. C’est une façon de dire : « Le mur n’arrête rien. »

L’histoire des œuvres sur le mur berlinois se fait en deux époques. De 1961 à 1989, les tags se multiplient sur la face ouest du mur, la seule accessible, à condition de déjouer la surveillance. On retrouve là beaucoup de slogans de paix ou de colère, transformant le béton en défouloir.

Dans les jours qui suivent sa chute en 1989, une nouvelle vie artistique éclot. De nombreux artistes s’empressent d’aller recouvrir le béton côté Berlin-Est. C’est à cette période-là que naissent les œuvres devenues emblématiques et une pratique artistique à part : le border art, ou quand la frontière est support de l’art.

Ce pan du mur est tellement artistique qu’il a fini par prendre le nom d’un musée: l’East Side Gallery.

4 – Les colonnes de Buren à Paris, exécrées en 1985 puis admirées

aménagements insolites

À l’intérieur du Palais Royal, somptueux édifice construit pour Richelieu au 17e siècle, se trouve une étonnante œuvre contemporaine : les Colonnes de Buren aussi appelées « les deux plateaux ».

Source de polémique, ces colonnes sont à découvrir pour interroger sa réflexion artistique.

Installée dans la cour d’honneur du palais Royal, l’installation est composée de 260 colonnes rayées en noir et blanc. Toutes les colonnes prennent racine en sous-sol et émergent à l’air libre à différentes hauteurs, ce qui crée un rythme particulier et un fort contraste avec l’architecture classique du Palais qui les entoure.

L’œuvre a été rénovée en 2008 et a aujourd’hui réussi à s’imposer dans le paysage du palais Royal.  Sans pour autant faire encore l’unanimité…

5 – L’Aéroport de Singapour, entre nature et découverte

Nommé Jewel Changi Airport, le nouveau complexe est relié aux terminaux de l’aéroport et se présente sous la forme d’un dôme fait de verre et d’acier.

À l’intérieur se cachent des nouveautés insolites qui promettent d’offrir une expérience unique à ses voyageurs.

Dotés d’une végétation luxuriante sur quatre étages, les visiteurs peuvent se balader à travers la « Forest Valley », un jardin constitué de milliers d’arbres, d’arbustes et de plantes à fleurs.

Au centre, le « Rain vortex », une cascade intérieure de 40 mètres de haut, la plus grande du monde.

Et parmi les attractions proposées, les visiteurs peuvent se balader dans les airs grâce à des filets suspendus ou attendre leur vol en se perdant dans un labyrinthe de végétation.

Vous l’aurez compris, ce nouveau complexe offre une nouvelle dimension du voyage.

6 – The Lucky Knot, le pont spectaculaire en Chine

Important pour le développement de l’espace public de la région, ce pont ondule comme des vagues de fer entre les deux rives de la rivière. Son aspect particulier est inspiré de l’anneau de Möbius et l’art noueux chinois, symbole de chance et de prospérité. D’autres imaginent les courbes d’un dragon en flamme.

Long de 185 mètres sur 22 mètres de hauteur, le pont Lucky Knot offre aux piétons des itinéraires différents. Les hauteurs changeantes et les multiples plateformes permettent aux passants de s’arrêter pour admirer la rivière, le lac Meixi, la ville et les montagnes environnantes. La nuit, un jeu de lumières DEL illumine la charpente.

Selon l’associé de NEXT Architects à Pékin, Jiang Xiaofei, l’infrastructure est plus qu’une connexion entre deux rives : « Son succès réside dans le rapprochement des cultures et la fusion de l’histoire, de la technologie, de l’art, de l’innovation, de l’architecture et du spectacle ».

Réunionnaise Aménagement Urbain (RAU) est un pionnier du mobilier urbain à La Réunion.  Pour toutes questions concernant notre gamme de mobilier urbain, n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez RAU pour un rendez-vous