La gamification urbaine: nouvelle tendance | R.A.U.
670
post-template-default,single,single-post,postid-670,single-format-standard,bridge-core-1.0.6,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.2,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
 

La gamification urbaine: nouvelle tendance

La gamification urbaine: nouvelle tendance

Le sport en ville: quelles possibilités?

 

Quand on vit en ville, trouver un parc suffisamment vaste pour se lancer dans un footing de plusieurs kilomètres, ou de petites routes de campagne pour pédaler de longues heures, s’avère souvent difficile. Il serait toutefois exagéré d’en conclure que la vie urbaine freine la pratique d’une activité physique.  Dans cet article, nous verrons pourquoi.

 

Comment la ville est devenue un terrain de sport?

 

La place du sport dans les villes, n’a cessé de s’accroitre par la construction d’équipements spécialisés, par l’appropriation des espaces publics pour des pratiques multiples et par les mobilités accélérées qui amènent chacun à être de plusieurs lieux et milieux à la fois, à s’approprier les espaces périurbains et à créer des villes dans les espaces de nature.

 

La Gamification Urbaine, quésaco ?

 

Concrètement, il s’agit de s’amuser dans des situations ou lieux qui n’étaient pas initialement prévus pour cela. En l’occurrence, la ville. Et en cela, le territoire urbain, système complexe aux mille et un visages, qui représente un laboratoire fabuleux pour l’agent ludificateur. (https://www.demainlaville.com/ou-en-est-on-de-la-gamification-urbaine/).

D’ici 2050, 70% de la population mondiale vivra en milieu urbain.  Les villes ont donc tout intérêt à réfléchir à de nouvelles manières d’encourager le vivre-ensemble.  Et si le jeu pouvait venir à leur rescousse ? La ludification pourrait notamment permettre de favoriser les rencontres et les échanges entre citadins, tout en améliorant les services publics offerts. (https://avenues.ca/design-et-architecture/ludification-ville/)

 

Le street workout pour faire du sport en ville

 

Issue de la rue et principalement des banlieues, le street workout est un formidable levier pour l’insertion et l’éducation de nombreux jeunes.

Faire des pompes sur les banc d’un parc, améliorer son endurance dans les escaliers du métro ou faire des tractions avec le mobilier urbain : avec le street work out, la rue se transforme en immense terrain de sport aux possibilités illimitées. Signifiant littéralement « musculation de rue », cette jeune discipline a aujourd’hui le vent en poupe. À tel point que de plus en plus de municipalités investissent et équipent leurs parcs et jardins d’agrès. Gratuits et accessibles à toutes heures, ces équipements permettent de pratiquer le street work out à son rythme.

Aujourd’hui, la pratique du Street Workout a pris une autre dimension. Une fédération internationale est née : la WSWCF (World Street Workout Calisthenics Federation) et le championnat du monde a vu le jour.

Nous sommes d’ailleurs ici, à la Réunion, fièrement représentés par l’association “Bek la barre” (https://www.facebook.com/pg/beklabarre/videos/) et nos graines de champions comme le jeune Portois, Angelo Mérion.

Profitons de cet article pour saluer le travail réalisé par Jean Pierre Graziani, pour former et promouvoir la discipline.  Jean Pierre Graziani participe au rayonnement de notre île à l’international, et sera, peut-être un jour, source de médaille olympique.

Si les équipements sportifs se sont multipliés dans les villes, les espaces publics sont de plus en plus utilisés par les sportifs de loisir.  Cette nouvelle pratique urbaine qui vise à sauter les obstacles urbains en est la preuve: la ville est en train de se transformer en véritable terrain de jeu!

 

Le Parkour

 

Le Parkour, né dans la rue et popularisé par le film Yamakasi est apparu en banlieue parisienne, à Lisses, au début des années 1990. Longtemps resté inconnue du grand public et des institutions sportives, cette activité consiste à se déplacer efficacement d’un point A à un point B à la seule force de ses muscles. Les Traceurs (personnes qui pratiquent cette discipline) escaladent les murs, franchissent le mobilier urbain ou sautent parfois d’obstacles en obstacles.

D’ailleurs, parlons-en du mobilier urbain

 

Le mobilier urbain

 

La ville offre également la possibilité de varier les chemins et de vous confronter à différents exercices.

Un escalier ? Parfait pour changer de rythme et solliciter vos cuisses ! De façon classique ou à cloche pied, les effets se font très vite sentir !

Un muret ? On monte, on descend et on s’offre une séance de step au passage !

Un banc ? On y pose son pied et on s’étire comme il faut ! Ou alors, on l’utilise pour faire quelques pompes !

Une table de pique-nique en bois ? C’est parti pour une séance d’abdos !

Les petits obstacles en tout genre ? De superbes cibles pour le street golf !

 

Golf urbain, street golf ou encore Urban golf

 

Pratique beaucoup plus surprenante, le golf urbain désigne un jeu dérivé du golf où chaque joueur ou équipe frappe la balle vers le trou ou tout autre cible spécifié comme tel. Devenu très populaire à travers le monde entier, avec des formats de jeu différents, sa pratique nous viendrait d’Édimbourg en Écosse et aurait été inventé en 1741 par un certain Duncan Thomas.

Aujourd’hui, il existe un grand nombre d’organisations à travers le monde qui mettent en marche ce passe-temps, parmi-eux, le Golf Club de Shoreditch, le collectif NORI 21, le « 19mtrou », les Los Golfos, l’Urban Green de Lille, etc.

Vainqueurs du plus grand tournoi français en 2009, les Ch’tis comptent aujourd’hui une vingtaine de membres actifs.

Le Street Golf a même fait l’objet d’un reportage au JT de 20h sur TF1 (http://streetgolfalouest.com/le-street-golf-a-louest-cest-quoi/).

Autre discipline, autre ambiance, découvrons maintenant les arts ludiques

 

Les arts ludiques

 

En Europe, c’est Bristol qui a une longueur d’avance. La municipalité britannique est celle qui a lancé l’idée de ville ludique au pays en 2012. Depuis, les habitants ont pu descendre une glissade d’eau de 95 mètres de long sur l’une des principales artères commerciales, converser par message texte avec un lampadaire et d’autres objets urbains ou encore partir à la chasse aux zombies au centre-ville.

Mais il n’y a pas de formule toute faite. La ludification est différente pour chaque ville et doit s’adapter à la culture. En plus d’encourager les projets.

 

La course urbaine

 

Enfin , une discipline qui allie pratiques sportives, aspects ludiques et urbanité: la course urbaine.

A Marseille et à Rennes on a pu découvrir l’Electro Dash 5k (https://www.facebook.com/Electrodash-5K-603625083003285/?brand_redir=675148255897016).  l’Electro Dash 5k est un mélange entre course et de festival de musique se déroulant au cœur même de la ville. Son tracé parcourt les centres commerciaux, les cours d’immeuble, les remontées d’escalator et les terrasses du port.

Vous l’avez compris, pas besoin d’aller très loin pour faire du sport : votre terrain de jeu se situe juste en bas de chez vous alors a vos baskets !

Réunionnaise Aménagement Urbain (RAU) est un pionnier du mobilier urbain à La Réunion.  Pour toutes questions concernant notre gamme de mobilier urbain, n’hésitez pas à nous contacter.

Contactez RAU pour un rendez-vous